top of page

Embrasser les «Oups» : Pourquoi les fondateurs de startups doivent adopter «F*ck Up Nights»!


Bonjour à tous les passionnés de start-ups ! Nous avons tous entendu parler de success stories, mais qu'en est-il des échecs épiques ? C'est là qu'intervient F*ck Up Nights, la rencontre ultime où les fondateurs, y compris notre très cher Jan à nous, peuvent parler de leurs glorieuses erreurs.


Qui dit que l'échec est l'ennemi? Lors des « F*ck Up Nights », c'est la star du spectacle ! Nous nous réunissons pour célébrer nos magnifiques échecs, pour en tirer des leçons et pour les porter comme des insignes d'honneur. C'est comme l'histoire de l'origine d'un super-héros... mais avec plus de rires et moins de capes.


Devinez qui est monté sur scène lors de la récente F*ck Up Night au Deutsches Museum de Nuremberg? Il s'agit de Jan, l'intrépide PDG et cofondateur de Viva la Faba ! Il a partagé ses histoires de malheurs et d'humour, révélant comment même les plans les mieux conçus peuvent déraper de manière hilarante. Il est la preuve vivante que rire de soi et apprendre de ses erreurs est le superpouvoir secret de l'entrepreneur.


Imaginez une salle remplie de fondateurs de start-ups, tous vêtus de leur t-shirt "Oops, I Did It Again". C'est la magie des « F*ck Up Nights » ! C'est un lieu où nous nous connectons, nous compatissons et nous collaborons. Nous nous rendons compte que nous ne sommes pas les seuls à avoir des galères. Nous échangeons des histoires de guerre, partageons des conseils et trouvons du réconfort dans le fait que tout le monde a fait face à un ou deux plantages colossaux. Mais à chaque faux pas, nous apprenons, nous nous adaptons et nous revenons plus forts 💪


Alors, chers camarades startupers, si vous n'avez pas encore expérimenté la joie et la sagesse d'une «F*ck Up Night», il est temps de monter à bord ! Vive les échecs spectaculaires et les réussites encore plus grandes!

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page